L'âge doit-il guider nos choix ?






Parce que l'esprit, comme l'estomac, ça se nourrit, voici quatre réponses à notre question afin de faire fonctionner les rouages de la matière grise.

 Bonne lecture !


1. Il est interdit d’interdire, lamodeestunjeu.fr


L’idée principale en quelques phrases :

La mode est un sujet de surface et de profondeur. Puisqu’il s’agit d’un propos superficiel, pourquoi s’offusquer devant un assemblage de couleurs ?  Et pourtant,  parler de la mode, c’est aussi parler  de l’humain, c’est parler du monde. C’est donc parler de nous.


Le début de l’article :

La mode est l’art de révéler sa personnalité au travers d’étoffes assemblées de façon unique. Il y a donc autant de choix stylistiques possibles que d’amoureux du dressing.

Alors pourquoi vouloir interdire, délimiter, proscrire ? Interdire une longueur, délimiter un espace où cela serait plus convenable, proscrire une forme ? Pourquoi ne pas, plutôt, inciter, encourager, accepter ? Inciter à être soi, encourager à sortir habillé ainsi, accepter la différence ?


La suite ici


  



2. Non mais tu as quel âge !!! , blacksapes.blogspot.fr


L’idée principale en quelques phrases :

Blacksapes reprend avec humour tous les idées reçues concernant les interdits modesques liés à l’âge. Images à l’appui,  le but de cet article est de montrer que l’important n'est pas forcément
 l'âge mais l'esthétique.


Le début de l’article :
Il ne s'agit pas de la maman qui parle à sa progéniture
mais plutôt d'une sorte de :
Dis moi quel est ton âge, je te dirai ce que tu dois porter
Loin de moi l'idée de vous recommander ou vous interdire
telles ou telles choses en fonction du nombre
 qui vous sert à savoir en quelle année vous êtes nées !
Ca serait mal me connaître ...
Mais voilà, récemment, suite au post "date de péremption" ici
j'ai eu un échange de messages avec une personne choquée
par mon accoutrement à mon âge

La suite ici 






3. Mode : pour ou contre la mini après 40 ans ? , grazia .fr


L’idée principale en quelques phrases :

Deux professionnelles de la mode répondent à la question posée par Grazia. Chacune développe sa thèse.


Le début de l’article :

Pour : Laure Pariente, directrice artistique d’American Retro
"Plus qu’une question d’âge, la longueur mini est avant tout une question de morphologie. Car des femmes comme Tina Turner ou Cher, qui ont passé la quarantaine depuis un moment, l’ont toujours bien portée sans tomber dans la vulgarité. En fait, il est avant tout nécessaire d’afficher un joli jeu de jambes. La preuve que ça n’a rien à voir avec l’âge, c’est qu’on peut parfaitement trouver ça laid sur une femme de 20 ans.


La suite ici






4. Chère Frédérique Trou-Roy, j’ai 40 ans, je porte des mini-jupes. Et je t’emmerde, toutalego.com


L’idée principale en quelques phrases :

Sophie, lectrice de Grazia, réagit à leur article sur le port de la mini jupe après 40 ans. 


Le début de l’article :

Grazia fait partie des rares magazines féminins que je lis. Parce que Titiou Lecoq dont j’apprécie la plume y tient une chronique. Parce que les sujets société sont souvent bien traités. Et aussi parce qu’il est toujours intéressant de se tenir au courant de la façon dont les journaux féminins s’adressent aux femmes. La preuve, ça me permet aujourd’hui d’écrire un billet sur le blog.

Malgré toutes ces raisons, ça ne m’empêche pas d’avoir des grosses montées de tension ou de bouffées de rage en parcourant certains articles du magazine.


La suite ici





Et vous, pensez-vous que l’âge doive guider nos choix vestimentaires ?


Enregistré le : 08/10/2014 à 14:00 sous le thème La dose d'inspiration
Commenter

Chargement des commentaires